Comment fabriquer une sangle TRX ? : on vous dit tout

sangle de trx

La sangle TRX permet de s’entraîner à domicile sans avoir à se déplacer à la salle de sport, un bon moyen de se muscler, même quand vous ne voulez pas y aller ou que la salle est fermée, vous pourrez donc vous entraîner sans excuses.

Quels que soient vos objectifs, le TRX apportera de nombreux bénéfices : il améliore l’endurance, renforce la masse musculaire, brûle la graisse, etc. Si vous êtes intéressé par la fabrication d’une sangle TRX et que vous ne savez pas comment procéder, vous vous trouvez bel et bien au bon endroit ! La réponse est dans cet article. Poursuivez donc votre lecture pour plus d’informations.

TRX FORCE

Matériel indispensable pour fabriquer une sangle TRX : quel est-il ?

Il est possible d’utiliser les sangles TRX avec différents supports. Les étapes de fabrication ne sont pas toutes les mêmes. La première partie va traiter la fabrication basique d’une sangle, qui pourra être fixée a un crochet. Vous aurez besoin de ce matériel :

  • Deux mousquetons ;
  • De longues sangles avec un mécanisme de blocage à ressort : toutes les deux doivent être du même type ;
  • Une sangle courte et large ou une ceinture de judo ;
  • Un tube de PVC au diamètre de 2,5 cm ;
  • Un gros scotch ;
  • Du papier de verre ;
  • En option : un isolant pour tube en mousse.

Fabriquer une sangle TRX : comment procéder ?

En premier lieu, vous allez fabriquer des poignées avec les tubes de PVC que vous allez couper en 2 bouts de taille supérieure à votre main pour que vous soyez à l’aise pendant l’exercice, environ 15 cm.

Éliminez toutes les rugosités et aspérités en surface induites par la coupe à l’aide d’un papier peint, si vous voulez plus de confort, bien que ça soit facultatif, enroulez les tubes avec de l’isolant en mousse, que vous trouverez dans des quincailleries.

Ensuite, recouvrez le tube avec du scotch de manière à bien fixer le tout ensemble. Le diamètre du tube doit être légèrement inférieur si vous comptez le recouvrir avec de l’isolant en mousse. Une fois que c’est fait, faites passer la sangle dans le tube et fermez à l’aide du mécanisme à ressort.

Si vous voulez assurer une plus grande pérennité à votre sangle, protégez là avec du scotch dans les zones de friction pour éviter qu’elle s’use et répétez la même opération pour la deuxième sangle. Ensuite, on s’attaque à la jonction des sangles, prenez les deux extrémités et réalisez un nœud de pendu. Encore une fois, pour plus de protection, enroulez le sommet de chaque boucle avec du scotch.

Maintenant, passons aux suppléments. Si vous voulez fixer le système sur une porte, celle-ci doit être bien évidemment solide. En plus de ce que vous avez construit tout à l’heure, vous aurez besoin d’un tube de PVC d’une longueur de 40 cm et d’un bout de sangle fine et aussi de l’isolant pour tube, comme on a vu tout à l’heure.

Faites passer la sangle dans le tube et faites un nœud solide, cachez-le dans le cœur du tube, accrochez le mousqueton de la première sangle à celle-ci, puis placez le tube derrière la porte et le tour est joué.

Pourquoi s’entraîner avec une sangle au TRX ?

Si vous êtes sportif, vous aurez sûrement déjà vu ce système qui est présent dans quasiment toutes les salles de sport. Le poids total du TRX ne dépasse pas le kilo, ce qui est très léger et très pratique pour vous entraîner partout, cela est très utile si vous vous déplacez souvent ou bien lors de vos vacances et que vous ne voulez pas perdre toute la masse musculaire que vous avez mis du temps à gagner.

Le TRX a une très grande utilité, quels que soient votre niveau et votre objectif, il sert à plusieurs choses, comme à améliorer vos qualités physiques :

  • Le gainage ;
  • L’endurance ;
  • La résistance ;
  • Le renforcement musculaire ;
  • L’équilibre.

Les abdos et les muscles profonds seront très sollicités dans cet exercice, ils permettent la bonne exécution, tout en gardant un alignement des articulations.

Il permet d’avoir une silhouette tonique et un ventre plat, c’est un exercice complet qui travaille tous les muscles du corps.

Les exercices en suspension brisent la monotonie et vous font sortir de votre zone de confort. Les sangles TRX vont s’adapter à vous, quel que soit votre niveau. Débutant, intermédiaire ou avancé, l’exercice en suspension vous conviendra.

L’intensité de l’exercice dépendra de vous, plus vous vous penchez, plus l’exercice sera difficile. À chaque séance, vous pouvez augmenter l’intensité, sinon votre corps s’y habituera. Le TRX permet de faire une multitude d’exercices, vous ne risquez pas de vous ennuyer avec.

Les sangles en suspension vont réduire le risque de blessures, car elles appliquent peu de stress sur les articulations et les ligaments. Quand vous avez un problème d’articulation, vous pouvez vous entraîner tout doucement afin de ne pas nuire à l’articulation. En cas de blessure musculaire, vous trouverez toujours un moyen de faire un exercice selon différentes positions et angles sans stresser le muscle, pour éviter les douleurs.

Les sangles TRX permettent de faire plus de 300 exercices différents et ont la capacité de faire travailler plusieurs muscles à la fois. Il est possible d’avoir une salle de sport mobile grâce à ces sangles, vous pouvez facilement les transporter avec vous.

Quels sont les différents exercices à faire avec la sangle TRX ?

Le TRX est un exercice qui a vu le jour grâce au commandant américain de la Navy Seal, Randy Hetrick. Il avait pour but de maintenir ses hommes en bonne et due forme avec des exercices qui pouvaient être pratiqués n’importe où.

Ce sport a plu aux sportifs et est maintenant devenu un exercice adopté par les sportifs du monde entier grâce aux avantages qu’il apporte. Le TRX a l’avantage de stimuler tous les muscles du corps et il y a d’innombrables exercices à faire avec, tels qu’une salle de sport à domicile.

Le premier exercice stimule les muscles du dos, mais aussi les biceps et les deltoïdes. Placez vous en face du TRX avec des pieds écartés a la largeur des hanches tout en saisissant les poignets avec les pommes des mains vers le sol. Il faut que votre dos soit aligné sur le reste de votre corps, inclinez vous vers l’arrière et tenez-vous de cette façon pendant 3 secondes ensuite revenez à votre position initiale.

Si vous voulez travailler les jambes, le squat est l’exercice idéal. Ce dernier sollicite principalement les quadriceps, les fessiers, les mollets et ischio-jambiers. Placez-vous face au TRX avec les jambes écartées à la même largeur que les épaules et ramenez les sangles vers le buste en pliant les bras et les pommes des mains sur les poignées vers l’intérieur.

Le dos doit être bien droit, accroupissez-vous de la même manière qu’un squat normal. Tenez la même position pendant 3 secondes et revenez à la position initiale. Un autre exercice que vous avez l’habitude de faire : les fentes. Cet exercice va stimuler les quadriceps, les ischios-jambiers, les fessiers et les mollets, c’est un exercice qui demande beaucoup d’équilibre.

Votre dos face au TRX, et mettez un pied dans un anneau avec le dos droit et les mains sur la taille. Descendez de la même manière qu’une fente habituelle, en vous tenant de cette façon pendant 3 secondes, ensuite répétez le mouvement de la même manière.

Un autre exercice de gainage des abdominaux, il sollicite les obliques et le grand droit : placez-vous le dos vers les TRX et mettez les pieds dans les sangles et vos mains sur le sol comme si vous faites des abdos. La tête, les jambes et le dos doivent être sur une même ligne.

Le mouvement va se faire en va-et-vient, en ramenant les genoux vers la poitrine et en montant votre bassin tout en gardant votre dos droit, de la même manière maintenez cette position pendant 3 secondes ensuite revenez à votre position de départ.

Faites face au TRX et tenez les poignées et les mains proches de la poitrine, fléchissez la jambe droite et dégagez la jambe gauche vers l’extérieur. Répétez l’opération en alternant les jambes. Restez pendant 3 secondes de cette manière en utilisant le moins possible vos bras. Dans cet exercice, vous devez garder votre dos droit et la tête dans le prolongement du corps.

Quel est le prix d’une sangle TRX ?

Si vous n’êtes pas du genre bricoleur ou que vous n’avez pas assez temps pour la fabriquer à la maison, vous pouvez tout simplement l’acheter. Quant au prix d’une sangle TRX, il diffère selon plusieurs critères. Il faut prêter attention à ça afin d’acheter ce qui vous convient en termes de qualité, de budget et de ce qui va répondre à vos besoins :

  • Le matériau doit être rigide et de bonne qualité, il faut éviter les matériaux élastiques ;
  • Le pack doit avoir les accessoires nécessaires pour l’installation. Faites votre petite recherche et demandez un avis à votre entourage connaisseur ;
  • Le TRX doit être léger ce qui facilite son transport, son poids varie entre 400 g et 1,5 kg ;
  • Il doit être facile à régler selon votre taille, la morphologie ce qui favorise un bon ajustement de l’intensité pendant l’exercice ;
  • Un bon TRX peut supporter jusqu’à 600 kg de charge. Il faut vérifier ce critère pour ne pas avoir de mauvaises surprises par la suite ;
  • Il faut prêter une attention particulière à la marque, plus la marque confectionne de bons produit plus il est solide et durera dans le temps.

Les prix des sangles varient selon les critères cités, ça peut aller de 43 jusqu’à 200 euros. Un TRX all in one se vend sur Amazon au prix de 133 euros, il a la particularité de vous offrir tout le matériel nécessaire, que ce soit une sangle de suspension, une fixation pour porte, une fixation pour la sangle, un guide d’utilisation pour les débutants et en plus un accès a une application.

Conseils pour optimiser sa séance avec la sangle TRX

Bien que le TRX soit un excellent moyen d’entraînement, mais pour obtenir des résultats satisfaisants, il faut bien s’en servir. Voici nos conseils pour une meilleure utilisation :

  • Quand vous débutez, il est préférable de se faire accompagner par un professionnel, il y a beaucoup de bases à connaître concernant la posture, la position et le mouvement. Pour cela, il vaut mieux être guidé les premières séances au moins. Celles-ci seront compliquées parce qu’il vous faudra du temps pour maîtriser les positions et pour gainer votre corps ;
  • Dans les premiers temps, concentrez-vous sur les techniques, veillez surtout à bien appliquer l’exercice et privilégiez des séances courtes de 30 ensuite de 45 minutes ;
  • Cela ne sert à rien de faire une séance longue si on applique mal les exercices, il vaut mieux faire peu et bien. Prenez votre temps pendant l’exercice en gardant le contrôle et en appliquant lentement. Un entraînement doit être composé de 5 à 6 exercices, ce qui est suffisant ;
  • Optez pour 3 séances par semaine au minimum pour avoir de bons résultats, c’est mieux qu’une ou deux séances d’entraînement intensives ;
  • Prévoyez un échauffement avant de commencer les exercices avec des mouvements pour toutes les articulations : épaule, genoux, hanches ;
  • En fin de séance, faites un peu de stretching, étirez-vous afin de remettre votre corps après l’entraînement, pour se relacher et se détendre ;
  • Si vous voulez perdre du poids, combinez avec d’autres sports comme le vélo ou le cardio pour augmenter vos dépenses énergétiques.

Les contre-indications de la sangle TRX

Bien que le TRX n’en possède pas beaucoup, il est important de les avoir en tête :

  • Pour les femmes enceintes après le premier trimestre : les tensions seront importantes au niveau de l’abdomen ;
  • Pour les personnes qui ont une hernie discale ou un problème au bas du dos ;
  • Aux personnes qui ont un problème de cheville, de hanche ou de toute instabilité articulaire.