TRX FORCE LOGO
Menu Close

Les signes d’une baisse de testostérone chez l’homme

signe baisse de la testo

La testostérone est une hormone qui est responsable du développement des caractéristiques masculines chez l’homme. On la trouve en plus forte concentration chez les hommes, mais les femmes en ont également besoin en petites concentrations pour le bon fonctionnement de leur organisme.

Chez les hommes, la concentration normale de testostérone est de 300 à 1 000 nanogrammes par décilitre (ng/dl) dans le sang. Cette hormone est produite dans les testicules. La sécrétion de testostérone commence à la puberté et se poursuit tout au long de la vie de l’homme.

Toutefois, des études montrent qu’à l’âge de 30 ans, le taux de testostérone chez l’homme commence à baisser en raison de facteurs liés au vieillissement, à raison de 1 % par an. À l’âge de 70 ans, la plupart des hommes connaissent une baisse d’environ 30 % de la sécrétion de l’hormone.

Cet article examine ce qu’est une faible concentration de testostérone et comment elle affecte la vie des hommes.

photo of man with muscular body
Photo by Pikx By Panther on Pexels.com

Comprendre la faible concentration de testostérone chez l’homme

Selon les experts, une faible concentration de testostérone chez l’homme est définie comme une concentration de l’hormone inférieure à 300 nanogrammes par décilitre (ng/dl) dans le sang. Les statistiques montrent que 2 % des hommes souffrent d’un faible taux de testostérone. Cette affection est considérée comme un problème qui touche les hommes d’âge moyen et plus âgés. Elle est causée par un large éventail de facteurs, dont le vieillissement, le tabagisme, la consommation excessive d’alcool, les blessures graves aux testicules, le cancer des testicules, les anomalies génétiques et le fonctionnement anormal de l’hypophyse. En outre, des maladies telles que le diabète, les infections du foie et le VIH/SIDA peuvent entraîner une diminution de la sécrétion de testostérone chez l’homme. Un autre facteur lié à ce problème est l’effet des méthodes de traitement du cancer, comme la chimiothérapie et la radiothérapie. Compte tenu du grand nombre de causes possibles d’un faible taux de testostérone chez l’homme, les médecins doivent être méticuleux dans leurs procédures pour éviter les erreurs de diagnostic.

Symptômes d’un faible taux de testostérone chez l’homme

Les hommes souffrant d’un faible taux de testostérone peuvent présenter un large éventail de symptômes. Il s’agit notamment d’une baisse de la libido et d’un dysfonctionnement érectile. Dans certains cas, les hommes peuvent éprouver des difficultés à obtenir et à maintenir des érections. De même, le nombre d’érections peut diminuer de manière significative chez les personnes souffrant de ce problème. Dans certains cas, il peut entraîner l’infertilité, une perte de cheveux importante, une augmentation de la graisse corporelle, une hypertrophie des seins et une réduction de la masse musculaire. Parmi les autres symptômes d’un faible taux de testostérone chez l’homme, citons les difficultés à dormir, l’anxiété, la dépression, le rétrécissement des testicules, les faibles niveaux d’énergie, les humeurs erratiques et les bouffées de chaleur. Ces problèmes peuvent avoir des répercussions sur la vie d’un patient, c’est pourquoi il est important pour toute personne présentant ces signes de demander une aide professionnelle dès que possible. En outre, d’autres problèmes de santé peuvent présenter l’un ou l’autre de ces symptômes, d’ la nécessité d’un dépistage approfondi.

blue and red superman print tank top shirt
Photo by Pixabay on Pexels.com

Effets d’une baisse de testostérone chez l’homme

Chacun des symptômes d’un faible taux de testostérone chez l’homme s’accompagne d’une série d’effets qui, s’ils ne sont pas bien gérés, peuvent causer des ravages dans la vie du patient. Par exemple, le dysfonctionnement érectile peut affecter la vie sexuelle des patients et de leurs partenaires. En effet, elle réduit les performances sexuelles du patient ainsi que sa capacité à satisfaire sa partenaire. Le patient peut également souffrir de problèmes d’estime de soi si le problème persiste. De même, d’autres symptômes tels que la perte de cheveux, l’hypertrophie des seins et la perte de masse musculaire peuvent affecter l’image que les hommes ont d’eux-mêmes, entraînant des crises d’anxiété ou de dépression. Les changements d’humeur affectent également les relations entre les individus, que ce soit à la maison ou au travail. Cela peut avoir un impact négatif sur les relations. Ces effets peuvent être coûteux, notamment lorsque les patients souffrent d’infertilité.

Traitements possibles pour les patients

La bonne nouvelle est qu’il existe différentes façons de traiter et de gérer les effets d’un faible taux de testostérone chez les hommes. Il s’agit notamment de l’utilisation de médicaments prescrits ainsi que de thérapies et de moyens naturels pour contrôler les effets des différents symptômes. Toutefois, avant de commencer toute forme de traitement, les patients doivent s’assurer que des tests approfondis ont été effectués, comme une analyse de sang, afin de déterminer les niveaux réels de testostérone dans leur organisme. Les méthodes de traitement courantes comprennent la thérapie de remplacement de la testostérone (TRT) qui peut être administrée selon différentes approches. Celles-ci incluent l’utilisation de gels, d’injonctions, de comprimés oraux, d’implants hormonaux et de patchs cutanés. Des études montrent que les patients commencent à voir des résultats après 4 à 6 semaines de traitement par TRT. Il existe également des moyens naturels que les patients peuvent utiliser pour inverser les effets d’un faible taux de testostérone. Il s’agit notamment de faire de l’exercice, de perdre du poids et de manger sainement.

Conclusion

La testostérone est une hormone responsable du développement des caractéristiques masculines chez les hommes. Le maintien d’un équilibre sain de cette hormone est essentiel au fonctionnement optimal du corps de l’homme. La concentration de cette hormone chez l’homme est de 300 à 1 000 nanogrammes par décilitre (ng/dl) dans le sang. Si le taux est inférieur à 300 nanogrammes par décilitre (ng/dl), on considère que l’individu a un faible taux de testostérone. Certains des signes révélateurs d’un faible taux de testostérone sont les suivants : dysfonctionnement érectile, humeurs erratiques, faible libido, infertilité et faible niveau d’énergie, pour n’en citer que quelques-uns. Les principales causes d’un faible taux de testostérone sont le vieillissement, les effets de la chimiothérapie et de la radiothérapie, la toxicomanie, les maladies et les lésions testiculaires. Ce problème peut être résolu grâce à un traitement de remplacement de la testostérone et à des méthodes naturelles telles que l’exercice, la perte de poids et une bonne alimentation.

A lire:  Est ce que les femmes souffrent d'un faible taux de testostérone ?