TRX FORCE LOGO
Menu Close

Les exercices Polyarticulaires ?

woman lifting barbell

Nos articulations, les parties de notre corps qui joignent une ossature à une autre, ont besoin d’être entretenues et travaillées pour rester en bonne santé. De nombreux exercices polyarticulaires existent, qui sollicitent plusieurs articulations à la fois. Ces exercices sont particulièrement recommandés pour les personnes qui ont des problèmes d’articulations, car ils permettent de les mobiliser et de les renforcer.

Qu’est-ce qu’un exercice polyarticulaire?

Un exercice polyarticulaire est un exercice qui sollicite plusieurs articulations à la fois. Cela permet de travailler simultanément plusieurs muscles et de les faire travailler en synergie. Grâce à cet exercice, les muscles travaillent d’une manière plus harmonieuse.

Le but d’un exercice polyarticulaire est de développer les muscles et les qualités physiques en général. En musculation, les exercices polyarticulaires permettent de tonifier et de développer la masse musculaire.


Faire des exercices polyarticulaires ou de l’isolation?

Les deux! Les exercices polyarticulaires font intervenir plusieurs articulations à la fois et les exercices d’isolation isolent une articulation spécifique. Les deux types d’exercices ont des avantages et des inconvénients.

Les exercices polyarticulaires ont l’avantage d’améliorer la coordination et la synchronisation entre les différentes articulations. Ils augmentent également la force et la mobilité des articulations. Les inconvénients sont qu’ils peuvent être plus difficiles et plus blessants.

Les exercices d’isolation ont l’avantage de cibler une articulation et de la renforcer. Ils sont généralement plus faciles que les exercices polyarticulaires et moins susceptibles de provoquer des blessures. Cependant, les exercices d’isolation ne développent pas la coordination et la synchronisation des articulations comme les exercices polyarticulaires.


Pourquoi faire des exercices polyarticulaires

Les exercices polyarticulaires ont de plus en plus été adoptés ces dernières années, car ils ont été démontrés qu’ils avaient de nombreux avantages. Cependant, certains experts font remarquer que les exercices polyarticulaires ont également certains inconvénients.

Les avantages des exercices polyarticulaires incluent:

– une amélioration de l’endurance et de la force musculaire;

– une meilleure coordination et une plus grande amplitude de mouvement;

– une amélioration de la vitesse, de l’agilité et de la coordination;

– une diminution du risque de blessure.

Certains experts font également remarquer les inconvénients des exercices polyarticulaires, qui incluent:

– une plus grande fatigue physique et mentale;

– une plus grande susceptibilité à des blessures;

– des risques accrus de blessures musculaires et articulaires.

En définitive, les exercices polyarticulaires ont de nombreux avantages, mais ils présentent également certains inconvénients. Ces derniers doivent être pris en considération avant de les inclure dans un programme d’exercices.

Quel sont les meilleurs exercices de musculation pour le dos

Le dos est l’un des plus importants muscles du corps humain. Il est essentiel pour la marche, l’équilibre et le maintien de la posture. Les exercices polyarticulaires de musculation pour le dos sont les meilleurs pour renforcer ce muscle.

Le dos est composé de plusieurs muscles, notamment les muscles lombaires, les muscles dorsaux et les muscles spinaux. Les exercices polyarticulaires de musculation pour le dos travaillent ces différents muscles simultanément.

Le rôle des exercices polyarticulaires de musculation pour le dos est de renforcer les muscles lombaires, les muscles dorsaux et les muscles spinaux. Ces exercices permettent également de renforcer l’équilibre et la posture.

Le programme d’exercices polyarticulaires de musculation pour le dos doit comprendre des exercices de flexion, d’extension, de rotation et de traction. Ces exercices peuvent être effectués avec du poids, des bandes élastiques ou une simple résistance physique.

Le choix des exercices polyarticulaires de musculation pour le dos dépend de l’objectif visé. Si l’objectif est de renforcer les muscles lombaires, les exercices de flexion et d’extension sont les meilleurs. Si l’objectif est de renforcer les muscles dorsaux, les exercices de rotation et de traction sont les meilleurs.

Le programme d’exercices polyarticulaires de musculation pour le dos doit être adapté à chaque individu. Certains exercices peuvent être plus difficiles ou moins difficiles pour certaines personnes. Il est important de choisir des exercices qui correspondent à son niveau de force et de condition physique.

Les exercices polyarticulaires de musculation pour le dos sont les meilleurs pour renforcer le dos. Ces exercices permettent de renforcer l’équilibre et la posture. Le programme d’exercices doit être adapté à chaque individu.

Quel sont les meilleurs exercices pour les jambes?

Pour les muscler efficacement, il est donc important de choisir des exercices qui mobilisent ces différentes directions. Voici les meilleurs exercices polyarticulaires de musculation pour les jambes :

Le squat

Le squat est un exercice qui mobilise la plupart des directions des muscles des jambes. Il permet de travailler la flexion, l’extension, la rotation, l’inversion et l’éversion. Pour le réaliser correctement, il faut se tenir debout avec les pieds écartés de la largeur des épaules, plier les genoux et descendre en penchant le buste vers l’avant. Ensuite, il faut revenir à la position de départ en poussant sur les talons.

Le développé Couché

Le développé couché est un exercice qui mobilise la flexion et l’extension des jambes. Pour le réaliser, il faut se mettre allongé sur le dos sur une surface plane, placer les pieds à plat sur le sol et les écartés de la largeur des épaules, puis lever les fesses et les épaules en gardant les bras le long du corps. Ensuite, il faut revenir lentement à la position de départ.

La montée des genoux

La montée des genoux est un exercice qui mobilise la flexion, l’extension, la rotation et l’inversion des jambes. Pour le réaliser, il faut se placer en position de départ face à une surface plane, placer les pieds à plat sur le sol et les écartés de la largeur des épaules, puis monter les genoux vers la poitrine en gardant les hanches et les épaules droites. Ensuite, il faut revenir à la position de départ.

L’aile de pigeon

L’aile de pigeon est un exercice qui mobilise la flexion et l’extension des jambes, ainsi que la rotation. Pour le réaliser, il faut se placer en position de départ face à une surface plane, placer les pieds à plat sur le sol et les écartés de la largeur des épaules, puis écarter les genoux et pousser les fesses en l’air en gardant les épaules droites. Ensuite, il faut revenir à la position de départ.

Le démonte pneu

Le démonte pneu est un exercice qui mobilise la flexion et l’extension des jambes, ainsi que la rotation. Pour le réaliser, il faut se placer en position de départ face à une surface plane, placer les pieds à plat sur le sol et les écartés de la largeur des épaules, puis lever une jambe en gardant l’autre à plat sur le sol. Ensuite, il faut revenir à la position de départ.

Quel est le meilleur exercice pour les bras?


Les bras sont composés de plusieurs muscles qui permettent de les faire bouger à plusieurs articulations. Les meilleurs exercices polyarticulaires de musculation pour les bras permettent de solliciter ces muscles et ces articulations de la manière la plus complète possible. Parmi les exercices les plus efficaces, on trouve les suivants:

Le développé couché: cet exercice est l’un des plus efficaces pour muscler les bras. Il permet de travailler les muscles supérieurs et inférieurs du bras, ainsi que les muscles du dos. Pour l’effectuer, il faut se mettre allongé sur le dos, les jambes pliées, et soulever des haltères ou des poids avec les bras tendus en l’air.

Le développé militaire: cet exercice est également très efficace pour muscler les bras. Il permet de travailler les muscles supérieurs et inférieurs du bras, ainsi que les muscles du dos. Pour l’effectuer, il faut se mettre debout, les pieds écartés, et soulever des haltères ou des poids avec les bras tendus devant soi.

Le curl haltère: cet exercice est efficace pour muscler les biceps. Pour l’effectuer, il faut se mettre debout, les pieds écartés, et lever des haltères ou des poids avec les bras tendus vers les épaules.

Le french press: cet exercice est efficace pour muscler les triceps. Pour l’effectuer, il faut se mettre assis, les pieds à plat sur le sol, et lever des haltères ou des poids avec les bras tendus derrière soi.Download output

Quel est le meilleur exercice pour les épaules (deltoïdes)?

Les exercices polyarticulaires de musculation sont les meilleurs pour ce faire.

Les principaux muscles qui composent les épaules sont les deltoïdes, les trapèzes et les muscles infra-épaule. Les exercices les plus efficaces pour les muscler sont les suivants :

Le développé couché est un exercice polyarticulaire qui travaille les deltoïdes, les trapèzes et les muscles infra-épaule. Il se pratique debout, avec une barre de musculation. Le sportif soulève la barre vers le haut, puis la redescend lentement.

Le développé militaire est un exercice polyarticulaire qui travaille les deltoïdes, les trapèzes et les muscles infra-épaule. Il se pratique assis, avec une haltère. Le sportif soulève l’haltère vers le haut, puis la redescend lentement.

Le rowing est un exercice polyarticulaire qui travaille les deltoïdes, les trapèzes, les muscles infra-épaule et les muscles de la poitrine. Il se pratique à bord d’un bateau, avec des rames. Le sportif pousse les rames vers l’avant, puis les ramène en arrière.

Le relevé de terre est un exercice polyarticulaire qui travaille les deltoïdes, les trapèzes, les muscles infra-épaule et les muscles de la poitrine. Il se pratique à terre, avec une barre de musculation. Le sportif soulève la barre vers le haut, puis la redescend lentement.

L’épaule est un muscle très sollicité lors des mouvements de sports et de fitness. Il est donc important de le tonifier et de le renforcer à l’aide d’exercices polyarticulaires. Ces derniers permettent de muscler efficacement les deltoïdes, les trapèzes et les muscles infra-épaule.

Quel est le meilleur exercice pour les pectoraux?

Il existe différents exercices polyarticulaires de musculation qui permettent de travailler efficacement les pectoraux. Parmi les plus efficaces, on trouve les développés couchés, les dips et les pompes.

Le développé couché est un exercice polyarticulaire de musculation qui permet de travailler les pectoraux, les dorsaux et les triceps. Pour l’effectuer, il suffit de s’allonger sur le dos, de poser les pieds sur un banc et de soulever une barre chargée de poids. Il est important de contracter les pectoraux durant toute l’exercice.

Le dips est un exercice qui permet de travailler les pectoraux, les triceps et les épaules. Pour l’effectuer, il suffit de se placer entre deux bancs et de descendre et remonter le corps en veillant à ce que les coudes et les poignets soient alignés. Il est important de faire attention à la position des épaules, qui doivent être maintenues droites.

La pompe est un exercice polyarticulaire de musculation qui permet de travailler les pectoraux, les épaules et les bras. Pour l’effectuer, il suffit de se mettre en position de départ et de plier les coudes pour être en position de pompe. Il est important de garder le buste droit et de plier les jambes à 90 degrés pour avoir une meilleure amplitude.

Exemple d’entraînement polyarticulaires (programme avec des exercices )

Le but d’un entraînement polyarticulaire est de permettre à votre corps de travailler en synergie, ce qui améliorera votre force, votre souplesse et votre équilibre. Les exercices polyarticulaires utilisent plusieurs articulations à la fois, ce qui stimule les muscles et les tendons autour des articulations. Ils sont particulièrement efficaces pour les personnes qui font du sport, car ils améliorent les performances et réduisent les risques de blessure.

Les exercices polyarticulaires peuvent se faire avec des poids, des haltères, des bandes de résistance ou des machines. Ils peuvent également être effectués avec des exercices de base, comme des squats, des pompes et des tractions. Voici quelques exemples d’exercices polyarticulaires :

-Le squat -La traction -Le développé couché -Les pompes -Le step-up -Le soulevé de terre -Le burpee

Le squat est un exercice polyarticulaire excellent pour renforcer les muscles et les tendons autour des hanches, des genoux et des chevilles. Pour l’effectuer, commencez par placer votre pied droit devant vous et pliez votre genou droit pour vous asseoir sur votre jambe droite. Faites attention à ce que votre dos reste droit et que votre poids se trouve sur votre talon. Poussez sur vos jambes pour vous relever et répétez l’exercice de l’autre côté.

La traction est un autre excellent exercice polyarticulaire qui travaille les muscles et les tendons des épaules, des bras, des poitrines et des dos. Pour l’effectuer, placez une bande de résistance autour des barres olympiques et asseyez-vous devant les barres. Saisissez les barres avec vos paumes face à vous et tirez vers le haut, en gardant votre dos et vos épaules droits. Répétez l’exercice.

Le développé couché est un exercice polyarticulaire qui travaille les muscles et les tendons des épaules, des bras, des poitrines et des dos. Pour l’effectuer, allongez-vous sur le dos sur une surface plane et saisissez une haltère dans chaque main. Pliez vos bras et abaissez les haltères vers le sol, en gardant votre dos et vos épaules droits. Poussez les haltères vers le haut et répétez l’exercice.

Les pompes sont un exercice polyarticulaire qui travaille les muscles et les tendons des épaules, des bras, des poitrines et des dos. Pour l’effectuer, placez vos mains sur une surface plane et écartez vos pieds de la même largeur que vos épaules. Baissez votre corps vers la surface et essayez de toucher votre poitrine à cette surface. Poussez votre corps vers le haut et répétez l’exercice.

Le step-up est un exercice polyarticulaire qui travaille les muscles et les tendons des jambes, des hanches et des fesses. Pour l’effectuer, placez votre pied droit sur une surface plane et élevée, comme une marche, et poussez votre corps vers le haut. Essayez de monter votre jambe droite le plus haut possible. Mettez votre pied gauche sur la surface plane et répétez l’exercice.

Le soulevé de terre est un exercice polyarticulaire qui travaille les muscles et les tendons des bras, des épaules, des dos, des hanches et des jambes. Pour l’effectuer, positionnez une barre sur vos épaules et saisissez-la avec vos mains écartées de la même largeur que vos épaules. Pliez vos jambes et abaissez vos hanches vers le sol, en gardant votre dos et vos épaules droits. Soulevez la barre et répétez l’exercice.

Le burpee est un exercice polyarticulaire qui travaille les muscles et les tendons des bras, des épaules, des dos, des hanches et des jambes. Pour l’effectuer, commencez par placer vos mains sur le sol et sauter vos pieds derrière vous. Passez en position de planche et revenez à la position de départ. Sautez vos pieds devant vous et répétez l’exercice.

Quels sont les erreurs à éviter avec les exercices polyarticulaires?

Le choix des exercices polyarticulaires appropriés est essentiel pour éviter les blessures. Ces exercices doivent être choisis en fonction de la force, de la souplesse et de la mobilité de chaque articulation. De plus, il est important de respecter les limites de chaque articulation. Voici les erreurs les plus courantes à éviter lors de l’exécution d’exercices polyarticulaires:

  1. Ne pas choisir les exercices appropriés: Il est important de choisir les exercices qui correspondent à la force, à la souplesse et à la mobilité de chaque articulation. Les exercices qui ne correspondent pas à ces critères risquent de provoquer des blessures.
  2. Ne pas respecter les limites de chaque articulation: Chaque articulation a ses propres limites. Il est important de les respecter afin d’éviter les blessures.
  3. Exécuter les exercices trop rapidement: L’exécution des exercices trop rapidement augmente les risques de blessure. Il est donc important de les exécuter lentement et avec précision.
  4. Exécuter les exercices avec une mauvaise technique: La mauvaise technique peut entraîner des blessures. Il est donc important de s’assurer de bien maîtriser les exercices avant de les exécuter.
  5. Trop forcer: Forcer les muscles et les articulations peut provoquer des blessures. Il est important de rester dans ses limites et de ne pas trop forcer.

A lire:  Exercice trx abdo